Navigation und Service

Inhalt

Hommage rendu au Bundestag

Une survivante de la Shoah se souvient

Le Bundestag allemand a rendu hommage aux victimes du national-socialisme lors d'une cérémonie commémorative. La chancelière fédérale et le président fédéral y ont également pris part. Ruth Klüger, témoin et survivante de la Shoah, a rapporté de manière impressionnante son vécu en tant que travailleuse forcée sous le national-socialisme.

La chancelière fédérale Angela Merkel au Bundestag aux côtés du président fédéral M. Gauck, du président du Bundesrat M. Tillich et de l'écrivaine et survivante de la Shoah Ruth Klüger La survivante de l'Holocauste Ruth Klüger aux côtés du président du Bundesrat M. Tillich, du président fédéral M. Gauck et de la chancelière Mme Merkel Foto: Bundesregierung/Güngör

Outre la chancelière fédérale Angela Merkel et le président fédéral Joachim Gauck étaient présents des représentants de toutes les autres institutions constitutionnelles. Après une allocution du président du Bundestag Norbert Lammert, l'écrivaine et universitaire Ruth Klüger a prononcé le discours de commémoration.

Discours de la survivante de la Shoah Ruth Klüger au Bundestag Bild vergrößern À 12 ans, Ruth Klüger est déportée dans le camp de concentration de Theresienstadt Foto: Bundesregierung/Güngör

La souffrance dans les camps de concentration

71 ans après sa libération du camp de concentration d'Auschwitz, elle a parlé de sa souffrance vécue en tant que travailleuse forcée dans différents camps de concentration. Aujourd'hui âgée de 84 ans, elle a été déportée à l'âge de 12 ans avec sa mère dans le camp de concentration de Theresienstadt, puis à Auschwitz-Birkenau un an plus tard et pour finir dans le camp de travail de Christianstadt.

Le 27 janvier est la Journée du souvenir des victimes du national-socialisme. Cette journée de commémoration a été proclamée en 1996 par le président fédéral Roman Herzog. Le 27 janvier 1945, des troupes soviétiques libéraient le camp de concentration d’Auschwitz, où 1,1 million de personnes avaient été assassinées. Plus de six millions de Juifs ont trouvé la mort dans les camps de concentration et d'extermination nazis. La cérémonie du souvenir des victimes du national-socialisme a lieu au Bundestag chaque année depuis 1996.

Travail forcé sous le régime nazi

La rencontre de jeunes également organisée chaque année par le Bundestag a porté cette fois sur le thème du travail forcé dans l'Allemagne national-socialiste et l'Europe occupée. 80 jeunes allemands, polonais et français s’intéressant à l'histoire du national-socialisme ont exploré les multiples aspects de ce crime. Pour ces jeunes, la participation à la cérémonie du souvenir des victimes du national-socialisme au Bundestag clôture et constitue le point culminant de la rencontre.

Mittwoch, 27. Januar 2016