Navigation und Service

Inhalt

Discussions entre la Fédération et les Länder

« Éviter les contacts autant que faire se peut »

Mercredi, la chancelière fédérale a rencontré les cheffes et chefs de gouvernement des Länder à l’occasion de leur habituelle conférence d’automne. Par visioconférence, ils ont mis en évidence ce qui les rapproche et pris des décisions importantes, concernant notamment la prolongation, jusqu’au 10 janvier, des mesures de lutte contre la Covid-19. Ils ont également évoqué la prise en charge à plein temps des élèves des écoles primaires ainsi que les mesures de lutte contre l’extrémisme de droite.

La chancelière fédérale Angela Merkel se rend à la conférence de presse, entourée de Michael Müller, maire et chef du gouvernement du Land de Berlin, et de Markus Söder, ministre-président du Land de Bavière. La chancelière fédérale Angela Merkel et les ministres-présidents des Länder ont pris la décision de prolonger le confinement partiel jusqu’au 10 janvier. Foto: Bundesregierung/Kugler

Prolongation du confinement partiel jusqu’au 10 janvier 2021

Les participants à la conférence se sont entendus pour prolonger jusqu’au 10 janvier 2021 les mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 dont étaient convenus la Fédération et les Länder en novembre. « Nous poursuivons l’objectif de ramener le taux d’incidence à moins de 50 cas pour 100 000 habitants. Or, nous en sommes très éloignés », a déclaré Mme Merkel lors de la conférence de presse organisée à l’issue des consultations.

« Éviter les contacts autant que faire se peut », tel est le mot d’ordre renouvelé de la chancelière fédérale. Le virus ne se laisse pas abuser, ni balayer d’un revers de main. Même si l’on parvenait à interrompre sa croissance exponentielle, le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus SARS-CoV-2 est encore trop élevé. Madame Merkel a annoncé qu’une nouvelle réunion avec les ministres-présidentes et ministres-présidents se tiendra le 4 janvier prochain. « Nous verrons où nous en sommes à ce moment-là », a ajouté la chancelière fédérale.

Le coût de la pandémie de Covid-19

Dans le cadre de l’actuel débat au sujet d’une participation appropriée des Länder à la prise en charge des coûts engendrés par la pandémie de Covid-19, les participants ont reconnu que ces circonstances extraordinaires exigeaient de chacun qu’il assume sa part de responsabilité. La collaboration entre la Fédération, les Länder et les communes doit être constructive afin de surmonter au mieux la pandémie et ses répercussions. Madame Merkel a attiré l’attention sur les aides de transition que le Bundestag allemand a déjà décidées pour novembre et décembre. Les aides de transition III, qui interviendront à partir de janvier 2021, en font partie.

Les Länder mettent en place des centres de vaccination

Mme Merkel a expressément salué les efforts considérables déployés par les Länder pour installer des centres de vaccination dont l’importance est capitale puisqu’un vaccin pourrait être homologué à la fin du mois. Le plan de vaccination doit être défini à partir des recommandations de la Commission permanente de vaccination qui communiquera des précisions ultérieurement au ministre fédéral de la Santé.

Prise en charge à plein temps des élèves des écoles primaires

Le droit à une prise en charge à plein temps des élèves des écoles primaires est un autre sujet qui a été abordé. La chancelière fédérale Angela Merkel a annoncé la volonté unanime de la Fédération et des Länder de le mettre en place progressivement à partir de 2025 afin qu’il soit appliqué dans toute l’Allemagne d’ici à 2029. Le gouvernement fédéral soutient le développement de la journée continue à l’école primaire par une enveloppe de 3,5 millions d’euros. Un groupe de travail constitué de représentants de la Fédération et des Länder doit éclaircir les derniers détails de la prise en charge du coût du développement des écoles et des dépenses de personnel, a expliqué Mme Merkel. Le droit à une prise en charge à plein temps des élèves des écoles primaires est un point important inscrit dans l’accord de coalition.

Mesures de lutte contre l’extrémisme de droite

Ces dernières semaines, le comité interministériel pour la lutte contre l’extrémisme de droite et le racisme a adopté un ensemble de près de 90 mesures visant à combattre l’extrémisme de droite, le racisme et l’antisémitisme, qu’Angela Merkel a présenté aux ministres-présidentes et ministres-présidents. La présidence allemande du Conseil de l’UE, les mesures de simplification et modernisation administratives de la Fédération et des Länder et la mise en œuvre de la transition énergétique et de la transformation numérique étaient également au cœur de la conférence d’automne.

La conférence des ministres-présidents
Les cheffes et chefs de gouvernement des 16 Länder allemands se réunissent pour la conférence des ministres-présidents qui leur permet de coordonner leurs positions. Les conférences abordent des thèmes qui se posent à l’échelon fédéral et des Länder ou des questions européennes et internationales actuelles. Deux fois par an, après la conférence, les dirigeants des Länder rencontrent aussi la chancelière fédérale.
Chaque Land assure la présidence de la conférence en alternance, selon un ordre préétabli. La conférence est actuellement présidée par le Land de Berlin.

Mittwoch, 02. Dezember 2020