Navigation und Service

Inhalt

Décision de la Fédération et des Länder du 25 novembre

« Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’une réussite partielle »

Même si la croissance exponentielle a été stoppée, le nombre des nouvelles contaminations demeure élevé. Les mesures actuellement en vigueur sont donc prolongées et, pour certaines, renforcées. Des règles spécifiques seront mises en place pour Noël.

La chancelière fédérale Angela Merkel et le maire de Berlin participent ensemble à la visioconférence à la Chancellerie fédérale. À l’arrière-plan, on voit sur un écran le ministre-président Armin Laschet. La chancelière fédérale Angela Merkel et le maire de Berlin participent ensemble à la visioconférence à la Chancellerie fédérale Foto: Bundesregierung / Bergmann

La Fédération et les Länder avaient adopté le 28 octobre des mesures radicales, limitées à fin novembre, afin de contrer la forte progression du nombre de nouvelles contaminations au coronavirus en Allemagne. Cela a permis d’éviter des complications lourdes, de nombreux décès et une surcharge du système de santé.

Un mois plus tard, on le constate : si la hausse exponentielle des nouveaux cas a pu être freinée, l’inversion de courbe espérée en novembre n’a cependant pas eu lieu. « Nous ne pouvons en aucun cas nous satisfaire de cette réussite partielle », a déclaré à ce sujet la chancelière fédérale Angela Merkel. « L’information communiquée par l’Institut Robert Koch, selon laquelle la Covid-19 a fait 410 victimes de plus ces 24 dernières heures, nous rappelle de la façon la plus tragique qui soit que ces statistiques renvoient à des destinées et des vies humaines dont certaines ont été trop précocement interrompues », a-t-elle poursuivi.

« Nous avons besoin d’un nouvel effort »

Au vu de cette évolution, deux messages doivent être adressés aux citoyennes et aux citoyens : « tout d’abord merci » d’avoir su « faire preuve de solidarité en acceptant à nouveau les restrictions importantes » imposées ces dernières semaines. Mais il faut aussi dire clairement que la situation ne permet pas à la Fédération et aux Länder de lever les mesures prises en novembre.

La suite dépend encore et toujours de chacun d’entre nous, a ajouté Mme Merkel. « Nous devons poursuivre nos efforts : c’est impératif. Une fois de plus, notre patience, notre solidarité et notre discipline sont mises à rude épreuve. » Il y a de bonnes raisons de penser que 2021 apportera les soulagements escomptés, notamment par la vaccination. Cette perspective peut aider, « pas à pas, à combattre et à venir à bout de la pandémie en faisant preuve, d’ici là, de patience et de solidarité », selon la chancelière.

Reconduction des mesures sur tout le territoire

La Fédération et les Länder ont donc prolongé les mesures en place pour lutter contre la pandémie jusqu’au 20 décembre 2020 sur tout le territoire. L’obligation de port du masque est étendue et concernera désormais également l’extérieur des commerces de détail et les parkings. La population est appelée à effectuer ses achats de Noël en semaine, autant que possible. Le nombre de clients admis en magasin sera limité : jusqu’à 800m2 de surface de vente, une seule personne pour 10m2 sera acceptée. Des restrictions adaptées concernent également les établissements de surfaces supérieures.

Le soutien financier de la Fédération et des Länder aux entreprises, indépendants, associations et établissements concernés par une fermeture temporaire est maintenu. L’aide de novembre est reconduite en décembre et le cadre réglementaire relatif à l’aide de transition III est ajusté en conséquence.

Décision de la Fédération et des Länder du 25 novembre 2020 concernant la lutte contre la pandémie de coronavirus

Éviter les contacts

Tous les citoyens sont instamment invités à s’abstenir de tout contact non impératif et à rester autant que possible à leur domicile. Il faut renoncer à tout déplacement non essentiel, qu’il soit privé ou professionnel, notamment touristique, y compris à l’étranger dans le cadre de la saison de ski. Le gouvernement fédéral va essayer de s’entendre avec ses voisins européens afin d’éviter les séjours au ski dans ces pays jusqu’au 10 janvier.

La prolongation des mesures existantes jusqu’au 20 décembre 2020 devrait permettre d’améliorer la situation de manière significative. La Fédération et les Länder partent cependant du principe que des restrictions globales seront nécessaires même au-delà de la fin de l’année, du fait de la forte propagation de l’infection. Un nouvel examen des mesures aura donc lieu avant Noël.

D’autres mesures sont nécessaires

Afin d’assurer à moyen terme la maîtrise de la propagation pendant les mois d’hiver, Fédération et Länder estiment nécessaire d’adopter d’autres mesures spécifiques. Ces dernières entreront en vigueur au 1er décembre et seront mises en œuvre par les Länder :

  • Les réunions privées entre amis, parents et connaissances sont restreintes à un seul autre foyer en sus du foyer concerné, avec dans tous les cas un maximum de 5 personnes ; les enfants de moins de 14 ans ne sont pas pris en compte.
  • Chacun doit porter un masque de protection couvrant le nez et la bouche dans les espaces clos recevant du public ou accessibles dans le cadre de visites ou d’accueil d’une clientèle. Le port du masque est en outre obligatoire dans tous les lieux de circulation de public en centre-ville.
  • Le port du masque de protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire sur les lieux de travail ; cette obligation ne s’applique pas dans les lieux où il est possible de maintenir une distance de 1,5 mètre vis-à-vis de toute autre personne.
  • Les grandes écoles et universités passent à un enseignement à distance.

Ces mesures feront l’objet d’une évaluation régulière dans le cadre des futures réunions de la chancelière fédérale avec les cheffes et chefs de gouvernement des Länder.

Des règles spéciales pour la période de Noël

Des règles dérogatoires en matière de restriction des contacts seront mises en place pour la période de Noël, particulièrement importante pour la cohésion familiale et sociale.

  • Pour la période du 23 décembre 2020 au 1er janvier 2021, les limites du nombre de personnes réunies en intérieur comme en extérieur pourront être élargies : il sera possible de se retrouver en cercle familial ou amical restreint jusqu’à 10 personnes au total ; les enfants de moins de 14 ans ne sont pas pris en compte.
    Afin de réduire les risques de contagion, il est judicieux, dans la mesure du possible, de réduire absolument tout contact au strict minimum nécessaire cinq à sept jours avant toute réunion de famille, notamment avec les membres les plus âgés.
  • Pour le réveillon du Nouvel an, la Fédération et les Länder recommandent de renoncer aux feux d’artifices. L’utilisation de la pyrotechnie sera proscrite dans les rues et places fréquentées.
  • Les employeurs sont priés de privilégier autant que possible le télétravail et, éventuellement, de décréter la fermeture annuelle de leur entreprise du 23 décembre 2020 au 1er janvier 2021, afin d’appliquer au mieux le principe fédéral « Restons à la maison ».

Les écoles et les crèches restent ouvertes

Le maintien de l’ouverture des écoles et des structures d’accueil d’enfants demeure une priorité absolue. L’école est un lieu d’apprentissage, mais aussi un lieu de socialisation. La Fédération et les Länder souhaitent donc conserver autant que possible un enseignement sur place, tout en veillant à la protection de la santé.

Dans les régions où l’incidence est supérieure à 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants, le port du masque sera obligatoire dans l’enceinte de chaque école lorsque la distance ne peut être respectée et en cours pour tous les établissements à partir de la 7e classe.

Les mesures se poursuivront en cas d’incidence élevée

En cas d’incidence de propagation supérieure à 200 nouveaux cas pour 100 000 habitants chaque semaine, des mesures plus avancées seront prises sur le plan scolaire pour aménager les cours à partir de la 8e classe de façon à garantir un meilleur respect des règles dites « AHA+L », par exemple par des cours hybrides ou en alternance.

Réagir à l’échelle régionale aux situations régionales

Afin de pouvoir réagir de façon appropriée aux situations régionales particulières, les Länder disposent de la possibilité de s’écarter des règles renforcées, en cas d’incidence nettement inférieure à 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur une période de 7 jours consécutifs et si la tendance de l’incidence est à la baisse. Cela est valable dans la mesure où il n’existe pas de conflit avec les autres indicateurs pertinents, tels que la charge des capacités en soins intensifs et la capacité d’action du service public de santé.

Si une situation de propagation extrême se développe, avec une incidence supérieure à 200 nouveaux cas pour 100 000 habitants par semaine et une propagation diffuse, les mesures seront encore étendues pour parvenir rapidement à une réduction nette du nombre de contaminations.

Mittwoch, 25. November 2020